Liverpool en 8es, avec un Sadio Mané des grands jours

Liverpool
Liverpool n’a pas fait de détails pour assurer sa qualification et la première place du groupe E, mercredi soir, en corrigeant le Spartak Moscou à Anfield (7-0) avec un doublé de Sadio Mané. Ce succès profite également au FC Séville, tenu en échec à Maribor (1-1) mais deuxième qualifié pour les 8es de finale, devant le Spartak.

Liverpool a vite tué le suspense. Et il n’a pas fait les choses à moitié. Alors qu’un nul lui suffisait pour valider son premier billet pour les 8es de finale de la Ligue des champions depuis neuf ans, la bande à Jürgen Klopp a étrillé le Spartak Moscou (7-0), qui avait besoin d’une victoire pour se qualifier au détriment de Séville. Les quatre membres du quatuor d’attaque des Reds ont marqué au cours de ce chef-d’œuvre offensif. Philippe Coutinho en a été le principal artisan. Auteur de son premier triplé sous les couleurs de Liverpool, le capitaine brésilien a ouvert le score sur penalty avant de conclure deux superbes mouvements collectifs (4e, 15e, 50e).

D’une magnifique volée puis grâce à une vraie agilité devant le but, Sadio Mané a marqué deux fois (47e, 76e). Roberto Firmino est en très grande forme, et il l’a encore montré ce mercredi. Auteur d’un doublé à Brighton le week-end dernier, l’attaquant brésilien a inscrit contre le Spartak son 6e but en Ligue des champions cette saison. Du jamais vu en phase de poule à Liverpool. Mohamed Salah, étourdissant par ses talonnades, a conclu l’affaire après une géniale feinte de frappe (86e). Le 23e but en six matches de groupe pour Liverpool. Un nouveau record pour un club anglais dans l’histoire de la Coupe aux grandes oreilles.

Maribor – FC Séville (1-1)

En ballottage favorable avant la rencontre, Séville était proche de rejoindre le top 16 européen pour la seconde saison consécutive. Mais la tâche n’a pas été aisée pour le club espagnol, qui a bataillé sur la pelouse de Maribor (1-1). Même si une défaite n’aurait pas changé les choses avec le carton de Liverpool (7-0) dans le même temps. Dans le froid slovène, les Sévillans ont été mis en difficulté et ont même été menés rapidement. Une tête de Marcos Tavares (1-0, 10e), qui profitait d’une défense apathique, et le doute s’insinuait dans les rangs andalous. D’autant que le schéma était connu d’avance : trouver la faille dans un bloc compact posté devant sa surface. Longtemps, l’actuel cinquième de Liga s’est cassé les dents sur Maribor avant de finalement égaliser. Avec réussite.

Irréprochable en repoussant les nombreuses tentatives espagnoles (49e par deux fois, 60e, 72e), Jasmin Handanovic – cousin de Samir, le gardien de l’Inter Milan – s’est manqué en ratant son intervention sur un tir de Ganso (1-1, 75e). Le club du Français Jean-Claude Billong termine dernier du groupe E avec trois points. Tous glanés à domicile. Séville a aussi aligné deux Frenchies (Steven Nzonzi est écarté).Très en réussite au match aller (3-0) avec un triplé, Wissam Ben Yedder a été moins en verve. Tandis que Clément Lenglet a éprouvé quelques difficultés dans le duel en défense. Ils seront encore mis à contribution, samedi, pour le choc contre le Real Madrid. Avant d’avoir les yeux rivés sur le tirage au sort des 8es de finale de la C1, lundi.

Eurosport

Annuaire Best-Fr - Sports - Football

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*