Les trente nommés pour le Ballon d’Or France Football

Ballon d'Or France Football 2017
Francefootball a révélé les noms de la liste des 30 du Ballon d’Or France Football 2017. Retour sur leur année et sur les raisons de leur présence.

1. Paulo Dybala (Juventus Turin/Argentine)

Argentin. 23 ans. 10 sélections. Poste : attaquant. Club : Juventus. Matches en 2017 : 45. Buts en 2017 : 27. Palmarès 2017 : Championnat d’Italie ; Coupe d’Italie. BO 2016 : 20e.

Pourquoi il mérite d’être là : le leader technique de la Juve, vice-championne d’Europe, c’est bien lui. À bientôt 24 ans, Paulo Dybala ne cesse de progresser et a d’ailleurs démarré la saison 2017/18 sur les chapeaux de roue en Serie A (10 buts en sept journées). Le genre de profil amené à durer dans les listes du BO.

2. N’Golo Kanté (Chelsea/France)

Français. 26 ans. 21 sélections, 1 but. Poste : milieu de terrain. Club : Chelsea. Matches en 2017 : 38. Buts en 2017 : 2. Palmarès 2017 : Championnat d’Angleterre. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : métronome du champion d’Angleterre et désormais indiscutable avec l’équipe de France, N’Golo Kanté ne déçoit que très rarement. L’illustration ? Quand les Blues ou les Bleus en sont privés, ça se voit très vite sur le terrain. A son poste, difficile de trouver mieux.

3. Marcelo (Real Madrid/Brésil)

Brésilien. 29 ans. 48 sélections, 5 buts. Poste : défenseur. Club : Real Madrid. Matches en 2017 : 39. Buts en 2017 : 3. Palmarès 2017 : Coupe du monde des clubs ; Ligue des champions ; Supercoupe d’Europe ; Supercoupe d’Espagne ; Championnat d’Espagne. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : il accomplit sûrement la meilleure année de sa carrière. Aux côtés des Ronaldo et Benzema, Marcelo enchante les observateurs et son public. Il est un incontournable de la meilleure équipe de 2017.

4. Luka Modric (Real Madrid/Croatie)

Croate. 32 ans. 100 sélections, 11 buts. Poste : milieu de terrain. Club : Real Madrid. Matches en 2017 : 38. Buts en 2017 : 0. Palmarès 2017 : Coupe du monde des clubs ; Ligue des champions ; Supercoupe d’Europe ; Championnat d’Espagne ; Supercoupe d’Espagne. BO 2016 : 17e.

Pourquoi il mérite d’être là : à l’image de N’Golo Kanté, si Luka Modric n’est pas sur le terrain, ça se ressent très vite. Indispensable au Real Madrid, le Croate le devient également au sein de la famille Ballon d’Or. Sa régularité dans les performances expliquent cela.

5. Neymar (PSG/Brésil)

Brésilien. 25 ans. 80 sélections, 52 buts. Poste : attaquant. Clubs : FC Barcelone puis Paris-SG. Matches en 2017 : 38. Buts en 2017 : 21. Palmarès 2017 : Coupe d’Espagne. BO 2016 : 5e.

Pourquoi il mérite d’être là : il a été le principal artisan du plus grand exploit de ces derniers temps avec la remontada barcelonaise face au PSG en 2017. Au-delà des chiffres, c’est son génie, ses gestes et son niveau d’excellence qui font de Neymar un candidat, une nouvelle fois, au BO.

6. Philippe Coutinho

Brésilien. 25 ans. 30 sélections, 8 buts. Poste : milieu de terrain. Club : Liverpool. Matches en 2017 : 32. Buts en 2017 : 11. Palmarès 2017 : néant. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : il est dans le forme de sa vie. Liverpool ne peut pas vraiment s’en passer et a d’ailleurs tout fait pour le conserver cet été. Avec réussite. Depuis qu’il a digéré son faux transfert au Barça, voilà Philippe Coutinho de retour à un niveau qu’il a connu durant toute l’année 2017.

7. Dries Mertens

Belge. 30 ans. 62 sélections, 13 buts. Poste : attaquant. Club : Naples. Matches en 2017 : 42. Buts en 2017 : 30. Palmarès 2017 : néant. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : pour sa redoutable efficacité devant le but. Si Naples pouvait déprimer en regardant Higuain partir et Milik être constamment embêté par les blessures, il a trouvé un finisseur hors pair avec Dries Mertens.

8. Jan Oblak

Slovène. 24 ans. 17 sélections. Poste : gardien. Club : Atletico de Madrid. Matches en 2017 : 32. Buts encaissés en 2017 : 19. Palmarès 2017 : néant. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : si la défense de l’Atlético est l’une des meilleures de l’année, c’est aussi parce qu’elle compte Jan Oblak dans ses buts. Le Slovène affiche une régularité digne des meilleurs à son poste. Et il n’a que 24 ans.

9. Sergio Ramos

Espagnol. 31 ans. 146 sélections, 11 buts. Poste : défenseur. Club : Real Madrid. Matches en 2017 : 44. Buts en 2017 : 7. Palmarès 2017 : Coupe du monde des clubs ; Ligue des champions ; Supercoupe d’Europe ; Championnat d’Espagne ; Supercoupe d’Espagne. BO 2016 : 20e.

Pourquoi il mérite d’être là : sa constance à un niveau d’excellence est assez impressionnante. Rarement à côté de la plaque en défense, Sergio Ramos continue d’être décisif offensivement. Avec même un doublé en début d’année face à Malaga. Une performance rare pour un défenseur.

10. Luis Suarez

Uruguayen. 30 ans. 94 sélections, 47 buts. Poste : attaquant. Club : FC Barcelone. Matches en 2017 : 40. Buts en 2017 : 24. Palmarès 2017 : néant. BO 2016 : 4e.

Pourquoi il mérite d’être là : peut-être moins impressionnant que lors de son année 2016 de tous les records, Luis Suarez n’en reste pas moins l’un des meilleurs au monde à son poste. Avec 24 réalisations toutes compétitions confondues.

11. Kevin De Bruyne

Belge. 26 ans. 54 sélections, 12 buts. Poste : milieu de terrain. Club : Manchester City. Matches en 2017 : 37. Buts en 2017 : 4. Palmarès 2017 : néant. BO 2016 : 20e.

Pourquoi il mérite d’être là : alors qu’on pouvait lui reprocher par le passé une certaine inconstance, Kevin De Bruyne semble avoir corrigé le tir. Le numéro 10 de Manchester City est le chef d’orchestre du onze de Pep Guardiola. En 2017, il a enquillé les passes décisives et son influence dans le jeu des Citizens n’est qu’ascendante, notamment en ce début de saison 2017/18.

12. David De Gea

Espagnol. 26 ans. 24 sélections. Poste : gardien. Club : Manchester United. Matches en 2017 : 34. Buts encaissés en 2017 : 21. Palmarès 2017 : Ligue Europa* ; Coupe de la League. BO 2016 : non nommé.
* sans jouer un match en 2017.

Pourquoi il mérite d’être là : et si c’était lui le meilleur joueur de Manchester United ? On en parle que trop rarement, mais David De Gea en est déjà à quatre saisons consécutives en tant que gardien n°1 de MU. En fin de saison 2016/17, si United parvient à rester dans le top 6, l’Espagnol est loin d’y être étranger. Des performances et une solidité qui se confirment d’ailleurs en ce début de saison 2017/18.

13. Edin Dzeko

Bosnien. 31 ans. 88 sélections, 52 buts. Poste : attaquant. Club : AS Roma. Matches en 2017 : 37. Buts en 2017 : 29. Palmarès 2017 : meilleur buteur de la Ligue Europa (8 buts) ; meilleur buteur de la Serie A (29 buts). BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : moins en réussite, car pas toujours titulaire l’an dernier, Edin Dzeko a battu tous ses records en 2017. Beaucoup de buts, bien sûr, mais aussi une participation dans le jeu comme en témoignent ses nombreuses passes décisives avec la Roma. Et il est reparti sur les mêmes bases depuis la fin août (sept buts en six matches). Vous avez dit machine ?

14. Harry Kane

Anglais. 24 ans. 22 sélections, 11 buts. Poste : attaquant. Club : Tottenham. Matches en 2017 : 37. Buts en 2017 : 43. Palmarès 2017 : meilleur buteur de la Premier League (29 buts). BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : statistiquement, il fait encore mieux que Dzeko. C’est dire la performance de Harry Kane. A 24 ans, le meilleur buteur du Championnat d’Angleterre en titre montre qu’il a progressé à vitesse grand V. Avec plus d’un but par match sur toute l’année… Cerise sur le gâteau : le brassard de capitaine de l’équipe d’Angleterre lui a été confié.

15. Robert Lewandowski

Polonais. 29 ans. 90 sélections, 50 buts. Poste : attaquant. Club : Bayern Munich. Matches en 2017 : 40. Buts en 2017 : 44. Palmarès 2017 : Supercoupe d’Allemagne ; Championnat d’Allemagne. BO 2016 : 16e.

Pourquoi il mérite d’être là : cette troisième série de nomination est celle des numéros 9 les plus prolifiques de 2017. Si le Bayern Munich a été moins impressionnant que ces dernières saisons, Robert Lewandowski n’a pas faibli. Que ce soit en club ou en sélection. Dernier exemple en date : un triplé avec la Pologne jeudi dernier en Arménie (6-1).

16. Gianluigi Buffon

Italien. 39 ans. 172 sélections. Poste : gardien. Club : Juventus Turin. Matches en 2017 : 33. Buts encaissés en 2017 : 28. Palmarès 2017 : Championnat d’Italie. BO 2016 : 9e.

Pourquoi il mérite d’être là : un exemple pour tout footballeur. A 39 ans, il est à un niveau qui fait toujours de lui l’un des meilleurs gardiens au monde. Une efficacité sur le terrain, d’accord, mais aussi une certaine classe qui manquera dès que Gigi Buffon s’arrêtera.

17. Radamel Falcao

Colombien. 31 ans. 70 sélections, 28 buts. Poste : attaquant. Club : Monaco. Matches en 2017 : 41. Buts en 2017 : 30. Palmarès 2017 : Champion de France. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : une résurrection aussi improbable que plaisante à voir. Véritable machine sous les couleurs de l’Atlético de Madrid, Radamel Falcao s’était ensuite perdu après une année satisfaisante à Monaco. Rares sont ceux qui auraient parié sur un tel retour au très haut niveau. Sur le Rocher, il a persévéré, a travaillé, a fait taire beaucoup de monde : le voilà récompensé.

18. Antoine Griezmann

Français. 26 ans. 46 sélections, 17 buts. Poste : attaquant. Club : Atlético de Madrid. Matches en 2017 : 44. Buts en 2017 : 22. Palmarès 2017 : néant. BO 2016 : 3e.

Pourquoi il mérite d’être là : après son coup de moins bien post-Euro 2016, Antoine Griezmann est petit à petit revenu à un très haut niveau. Portant l’Atlético sur la fin du Championnat d’Espagne. Si son début de saison 2017/18 n’est peut-être pas au niveau des attentes, pas de quoi le priver d’une sélection méritée.

19. Toni Kroos

Allemand. 27 ans. 79 sélections, 12 buts. Poste : milieu de terrain. Club : Real Madrid. Matches en 2017 : 41. Buts en 2017 : 4. Palmarès 2017 : Coupe du monde des clubs ; Ligue des champions ; Supercoupe d’Europe ; Championnat d’Espagne ; Supercoupe d’Espagne. BO 2016 : 17e.

Pourquoi il mérite d’être là : on parle souvent de CR7, de Sergio Ramos, de Zinédine Zidane du côté du Real Madrid, mais trop peu de Toni Kroos, peut-être l’un des meilleurs tireurs de coups de pied arrêtés. Mais son apport ne s’arrête évidemment pas là… C’est parfois à se demander comment le Bayern Munich a pu s’en débarrasser aussi facilement, il y a trois ans, pour 25 millions d’euros.

20. Sadio Mané

Sénégalais. 25 ans. 46 sélections, 14 buts. Poste : attaquant. Club : Liverpool. Matches en 2017 : 25. Buts en 2017 : 12. Palmarès 2017 : néant. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : dans un Liverpool toujours plus séduisant sous la baguette de Jürgen Klopp, Sadio Mané est sur la pente ascendante. Avec d’ailleurs un sacré début de saison 2017/18 avec les Reds.

21. Pierre-Emerick Aubameyang

Gabonais. 28 ans. 56 sélections, 23 buts. Poste : attaquant. Club : Borussia Dortmund. Matches en 2017 : 37. Buts en 2017 : 34. Palmarès 2017 : Coupe d’Allemagne ; meilleur buteur de la Bundesliga (31 buts). BO 2016 : 11e.
Pourquoi il mérite d’être là : jamais blessé, Pierre-Emerick Aubameyang s’est permis de devancer Robert Lewandowski au classement des buteurs en Allemagne en fin de saison dernière. Le Gabonais est tellement en confiance qu’il a déjà planté à huit reprises en sept matches de Bundesliga cette saison…

22. Karim Benzema

Français. 29 ans. 81 sélections, 27 buts. Poste : Attaquant. Club : Real Madrid. Matches en 2017 : 34. Buts en 2017 : 10. Palmarès 2017 : Coupe du monde des clubs ; Ligue des Champions ; Supercoupe d’Europe ; Championnat d’Espagne ; Supercoupe d’Espagne. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : même s’il marque moins que les années précédentes, Karim Benzema est un point de fixation indispensable au collectif de Zidane. Il entame sa neuvième saison au Real Madrid. Une longévité impressionnante dans un tel club.

23. Edinson Cavani

Uruguayen. 30 ans. 95 sélections, 38 buts. Poste : attaquant. Club : Paris-SG. Matches en 2017 : 44. Buts en 2017 : 37. Palmarès 2017 : Coupe de France ; Coupe de la Ligue ; meilleur buteur de la Ligue 1 (35 buts). BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : dans un « Championnat » des numéros 9 très relevé aux quatre coins de l’Europe, Edinson Cavani affiche un des meilleurs bilans de 2017. Si certains pointent parfois son supposé manque d’efficacité, El Matador marque beaucoup. Et son apport sur le terrain ne s’arrête pas là. L’Uruguayen ne manque en effet jamais de venir dépanner ses coéquipiers de l’autre côté du terrain.

24. Mats Hummels

Allemand. 28 ans. 60 sélections, 5 buts. Poste : défenseur. Club : Bayern Munich. Matches en 2017 : 32. Buts en 2017 : 3. Palmarès 2017 : Championnat d’Allemagne ; Supercoupe d’Allemagne. BO 2016 : non nommé.

Pourquoi il mérite d’être là : taulier d’une équipe d’Allemagne qui s’avancera comme une des favorites du Mondial en Russie, Mats Hummels est un pion essentiel du Bayern Munich, une nouvelle fois champion d’Allemagne. Un défenseur tout en maîtrise dans ses interventions. La preuve ? Son dernier carton rouge remonte à octobre 2013.

25. Lionel Messi

Argentin. 30 ans. 121 sélections, 58 buts. Poste : attaquant. Club : FC Barcelone. Matches en 2017 : 48. Buts en 2017 : 46. Palmarès 2017 : Coupe d’Espagne ; meilleur buteur de la Liga (37 buts). BO 2016 : 2e.

Pourquoi il mérite d’être là : quintuple Ballon d’Or, Lionel Messi est plus que jamais le patron du Barça. Avec, par exemple, un début de saison 2017/18 tonitruant (11 buts en Liga en 7 rencontres). Après une fin de saison dernière peut-être moins prolifique, la Pulga est repartie sur un rythme incroyable.

26. Kylian Mbappé (PSG/France)

27. Cristiano Ronaldo (Real Madrid/Portugal)

28. Eden Hazard (Chelsea/Belgique)

29. Leonardo Bonucci (Milan AC/Italie)

30. Isco (Real Madrid/Espagne)

France Football

Annuaire Best-Fr - Sports - Football

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*