Bundesliga : Le Bayern Munich s’installe seul en tête mais perd Tolisso

Bayern Munich

Le Bayern Munich a pris seul le commandement de la Bundesliga samedi, avec neuf points en trois journées, après sa victoire à domicile 3-1 contre Leverkusen, mais a probablement perdu pour quelque temps Corentin Tolisso, sorti sur blessure avant la pause.

Derrière le champion en titre, Dortmund, Wolfsburg, le Hertha Berlin et Mayence suivent, dans cet ordre, avec sept points.

Le Borussia avait dominé Francfort 3-1 vendredi soir, tandis que Wolfsburg et le Hertha, qui avaient l’un et l’autre remporté leurs deux premiers matches, se sont neutralisés 2-2. Mayence a gagné à domicile contre Augsbourg (2-1).

A quatre jours du déplacement à Benfica en Ligue des champions, tout irait donc pour le mieux pour les Bavarois s’ils n’avaient pas perdu samedi deux joueurs, blessés: le champion du monde français Corentin Tolisso a dû être évacué peu avant la pause, visiblement touché au genou droit dans un choc avec l’international Kevin Volland. Le défenseur latéral Rafinha a été victime d’une mauvaise semelle par derrière de Karim Bellarabi (exclu pour son geste) à la 80e minute.

« C’est dur de perdre deux joueurs, surtout pour Coco (Tolisso) ça a l’air mauvais, mais il faut attendre le diagnostic », a déclaré juste après le match son coéquipier Arjen Robben: « Nous sommes dans une phase avec sept matches en 20 jours, nous avons besoin de tout l’effectif ».

Dommage pour Tolisso, qui était titularisé pour la première fois cette saison et avait marqué le premier but du Bayern à la 10e minute, d’un subtil extérieur du pied droit dans l’angle opposé. Le Bayern n’a pas communiqué immédiatement en fin de match sur la nature de sa blessure.

Rentrée réussie pour James

Son coéquipier à Munich et en équipe de France Kingsley Coman est lui à l’infirmerie depuis fin août, victime d’une grave déchirure ligamentaire à la cheville. Moins gravement touchés, Goretzka (hanche) et Hummels (cheville) étaient également au repos ce samedi, mais devraient être disponibles pour la Ligue des champions.

Leverkusen, qui n’a toujours marqué aucun point cette saison, avait ouvert le score sur penalty dès la 4e minute. Après l’égalisation de Tolisso, Robben a donné l’avantage aux champions d’Allemagne à la 19e minute, d’un tir croisé magistral du gauche.

James, entré à la place de Tolisso, a enfoncé le clou à la 89e minute. Cette entrée réussie et ce but donneront sans doute un peu d’air au Colombien, qui rongeait son frein après ses deux très courtes apparitions en fin de match lors des deux premières journées.

« En deuxième période nous avons un peu baissé de rythme », a noté Robben, « il fallait faire attention, le match n’était pas plié. C’était bien de marquer ce troisième but ».

Dans l’autre match phare du jour, qui opposait le deuxième Wolfsburg au troisième Berlin, tout s’est décidé dans les cinq dernières minutes. Alors que le Hertha menait depuis la 61e minute, Wolfsburg a marqué sur penalty, accordé après assistance vidéo (87e). Duda a redonné l’avantage aux Berlinois dans le temps additionnel (90e+1), avant que Mehmedi n’égalise dans la foulée (90e+2).

Afp