Coupe du Monde 2018 – Matches amicaux : le Maroc prospère

Coupe du Monde, Maroc
Après les premières rencontres de mars, les cinq sélections africaines qualifiées pour le Mondial 2018 en Russie (Sénégal, Maroc, Tunisie, Egypte, Nigeria) ont disputé chacune trois matches amicaux en mai et juin. État des lieux.

Déjà plutôt convaincant en mars face à la Serbie (2-1, buts de Ziyech et Boutaïb) et l’Ouzbékistan (2-0, buts d’El Kaabi et Da Costa), le Maroc a confirmé lors des trois derniers matches qu’il a disputés en Europe.

Après une prestation très quelconque contre l’Ukraine (0-0, le 31 mai à Genève), lors d’une rencontre ternie par l’envahissement de la pelouse par des supporteurs des Lions de l’Atlas, les deux dernières sorties ont été nettement plus abouties.

Toujours à Genève, et grâce à des buts d’El Kaabi et Belhanda, le Maroc a d’abord battu la Slovaquie 2-1 (le 4 juin), cinq jours avant un ultime succès en Estonie (3-1, Belhanda, Ziyech sur penalty, En-Nesry). Les Marocains ont cependant été privés de leur défenseur latéral droit Nabil Dirar (Fenerbahce Istanbul), touché à un mollet et dont la présence face à l’Iran le 15 juin semble très compromise. Quant à El Kaabi, meilleur buteur du CHAN, il a marqué des points auprès d’Hervé Renard.

Avec Jeune Afrique

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*