Coupe du Monde 2018 – Matches amicaux : l’Égypte orpheline de Salah

Égypte, Coupe du Monde
Après les premières rencontres de mars, les cinq sélections africaines qualifiées pour le Mondial 2018 en Russie (Sénégal, Maroc, Tunisie, Egypte, Nigeria) ont disputé chacune trois matches amicaux en mai et juin. État des lieux.

La blessure à l’épaule de Mohamed Salah en finale de la Ligue des Champions le 26 mai dernier contre le Real Madrid (1-3) après une faute pleine de vice de Sergio Ramos avait plongé l’Égypte dans l’inquiétude.

L’attaquant de Liverpool et des Pharaons ne jouera pas face à l’Uruguay le 15 juin. Sans lui, les vice-champions d’Afrique, déjà battus en mars par le Portugal (1-2, but de… Salah) et la Grèce (0-1) n’ont pas franchement brillé.

Après un nul au Koweït de 25 mai (1-1, but d’Ashraf), ils ont obtenu un bon résultat contre la Colombie à Bergame (0-0), avant de sombrer le 6 juin à Bruxelles face à l’armada offensive des Diables Rouges belges (0-3). On savait l’Égypte peu portée sur l’offensive. On l’a vue également en difficulté sur le plan défensif, un de ses points forts. Hector Cuper, son sélectionneur, a encore des choses à résoudre.

Avec Jeune Afrique

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*