Equipe de France : le vibrant hommage des Bleus à N’Golo Kanté

N’Golo Kanté

Comme face à l’Allemagne, N’Golo Kanté a sorti une nouvelle prestation de choix contre les Pays-Bas (2-1). Une belle copie récompensée par l’immense ovation du Stade de France lorsque les 23 mondialistes ont été honorés devant le public dyonisien. Un bel hommage auquel se sont joints ses partenaires de sélection.

Les tôles du Stade de France en tremblent encore. Une nouvelle fois performant avec l’équipe de France, N’Golo Kanté ne pensait peut-être pas recevoir autant d’amour en pleine face. Pour fêter ses champions du monde, la FFF avait en effet organisé une grande cérémonie après le match face aux Pays-Bas pour honorer la deuxième étoile décrochée en Russie. Un ballet de festivités qui a commencé avec l’égrainage des noms des 23 champions du monde. Un défilé réalisé sous les hourras de la foule francilienne. Puis fut venu le tour du numéro 13 des Bleus, N’Golo Kanté.

Pas franchement amateur des éloges en public, le petit milieu de terrain de Chelsea changera peut-être d’avis. A l’annonce de son nom par le speaker, le Stade de France s »est levé comme un seul homme pour saluer son soldat. 80 000 âmes criant à pleins poumons, frappant les tôles de l’enceinte dyonisienne pour témoigner tout leur amour à celui dont la cote de popularité n’a cessé de grimper durant la Coupe du Monde. Rapidement désigné comme l’un des chouchous du public français, Kanté a enfin vécu son quart d’heure de gloire. Un plaisir qui semblait même lui être imposé, tant l’ancien Caennais préfère rester dans l’ombre.

« Lui, sur le terrain, il est magique »

Porté aux nues avec la Coupe du Monde entre les mains, Kanté a mis tout le monde dans sa poche. Y compris ses partenaires de sélection. Interrogé sur l’événement ayant marqué sa soirée, Lucas Hernandez n’a pas hésité une seconde. « Je pense quand on a soulevé NG pour qu’il dise bonjour à tout le public (rires) ». Une mise en avant face au public français qui était d’ailleurs logique pour les Bleus. « Il le mérite, il a 40 poumons, il court pour 5 personnes. C’est un gentil bonhomme et un grand professionnel. On voit tous le niveau qu’il a depuis très longtemps. Il ne lâche rien, il est très performant », a indiqué Benjamin Pavard en zone mixte, rapidement suivi par Olivier Giroud.« Lui qui est très timide, on l’a un peu mis devant la scène. Il était tout gêné. Mais il mérite, c’est quelqu’un de très attachant. On est tous content pour lui. » Et Antoine Griezmann. « C’est un mec très timide, très apprécié du public et du groupe. On essaie de le mettre en avant, même s’il n’aime pas trop. »


Véritable mascotte du groupe France et des supporters tricolores, Kanté a d’ailleurs pour écouter les fans présents au SDF entonner la fameuse chanson en son honneur qui fait encore cauchemarder Lionel Messi. Un hymne à la gloire du milieu récupérateur qu’apprécie Samuel Umtiti. « N’Golo c’est tous les jours. Dès qu’on se lève, il faut qu’on lui chante la chanson comme ça on voit son sourire. N’Golo c’est une personne en or. On se devait de lui faire ça, vu le travail qu’il fait au quotidien ». Enfin, son compère dans l’entrejeu Blaise Matuidi ne l’a pas oublié non plus. « Il le mérite. Pour l’homme qu’il est, c’est un grand homme. Au-delà d’être un très grand joueur. On est fier de l’avoir avec nous. Lui, sur le terrain, il est magique. » Difficile de faire plus élogieux…

Foot Mercato

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*