Football Leaks : Le transfert de Bertrand Traoré à Chelsea était illégal

Football Leaks-transfert-Bertrand Traoré
10 BERTRAND TRAORE (OL) – 20 RENAUD RIPART (NIM)

Que Jean-Michel Aulas se rassure, ce n’est pas Lyon qui est visé par les dernières révélations des Football Leaks, simplement le transfert d’un de ses joueurs, Bertrand Traoré, lorsque ce dernier s’engageait à Chelsea il y a sept ans.

Le Burkinabé était encore mineur quand il a été transféré en 2011. Pour s’assurer de sa venue, Mediapart révèle que le club londonien lui « a payé l’école en Angleterre alors qu’il était mineur, et l’a incité à être transféré en Angleterre et a payé pour cela » . Le déménagement de sa famille sur le sol anglais a aussi été financé.

À la suite de ce transfert, le service intégrité et conformité de la FIFA, saisi de l’affaire, avait recommandé une amende contre Chelsea de 59 000 francs suisses et une interdiction de transfert pendant un mercato. Épinglant le club pour un total de 19 infractions à la législation des transferts, dont 14 impliquant des mineurs, l’instance propose alors de faire grimper l’amende jusqu’à 500 000 francs suisses et d’étendre l’interdiction de transferts à quatre mercatos. Chargé de décider des sanctions, le service discipline et réglementation de la FIFA se voit transmettre l’ensemble des éléments. Le flou s’installe alors. Si Mediapart affirme qu’aucune sanction n’avait été prononcée en janvier 2018, une chose est sûre à ce jour : Chelsea n’a pas été frappé d’une interdiction de mercato.

Si le Burkina Faso est littéralement le « Pays des hommes intègres » , ce n’est assurément pas la devise de la FIFA.

Goal