Guinée : le Belge Paul Put nommé sélectionneur du Sily

Guinée-Paul Put
Paul Put a été désigné sélectionneur de l’équipe de Guinée, ce 2 mars 2018 à Conakry. Vice-champion d’Afrique 2013 avec le Burkina Faso, il succède au Guinéen Kanfory Lappé Bangoura. Il devra notamment qualifier le « Sily National » pour la Coupe d’Afrique des nations 2019. Le Belge doit encore signer un contrat dont la durée n’a pas été précisée.

La Fédération guinéenne de football (Féguifoot) a désigné Paul Put sélectionneur de son équipe nationale A, ce 2 mars 2018 à Conakry, après avoir reçu plus de 100 candidatures (dont une vingtaine non prises en compte envoyées car hors-délais).

L’heureux élu devait entre autre accepter de vivre en Guinée, participer au développement du football guinéen, parler français et disposer d’une solide expérience africaine. « Il fallait quelqu’un qui, au minimum, soit allé en finale ou demi-finale de la Coupe d’Afrique des nations, a énoncé Antonio Souaré, le président de la Féguifoot, lors d’une conférence de presse. Ou qui ait au minimum participé à la Coupe du monde ou aux barrages pour la Coupe du monde. Quand vous voulez devenir grand, il faut choisir de grandes personnes ».

La Féguifoot a donc estimé que le Belge de 61 ans, qui n’a pas encor signé de contrat, répondait à ces critères. Il est vrai qu’il dispose d’un solide CV sur le continent. Celui qui a entraîné de nombreux clubs belges (de 1988 à 2006) avant d’atterrir en Gambie (2008-2011) a notamment conduit l’équipe du Burkina Faso en finale de la CAN 2013 (défaite 1-0 face au Nigeria) et en barrages d’accès au Mondial 2014 (face à l’Algérie).

Sélectionneur du Kenya il y a encore quelques jours

Après une CAN 2015 ratée avec les « Etalons », Paul Put s’était offert un intermède en Jordanie (2015-2016) avant de revenir en Afrique, au club USM Alger (2016-2017), puis à la tête du Kenya (2017-2018).

La nomination de l’Anversois peut d’ailleurs surprendre. Il y a quelques jours encore, il dirigeait la sélection kényane. La Fédération avait en effet annoncé son départ pour des « raisons personnelles » après trois mois seulement. L’intéressé, lui, a justifié sa démission par le manque de moyens alloués aux « Harambee Stars » dans la course à la qualification pour la CAN 2019.

Emmener le « Sily National » de Guinée en phase finale, ce sera justement la principale mission de Paul Put, qui succède au Guinéen Kanfory Lappé Bangoura. La sélection guinéenne figure dans le groupe H des éliminatoires avec la Côte d’Ivoire, la Centrafrique et le Rwanda.

rfi

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*