Le sénégalais, Sadio Mané, incontournable attaquant de Liverpool

Sadio Mané
Figure de proue du Liverpool de Jürgen Klopp, Sadio Mané s’est également distingué avec les Lions de la Teranga au Mondial. De Dakar à Anfield, retour sur la trajectoire fulgurante du Sénégalais.

14 janvier 2012, Metz accueille Bastia à l’occasion de la 19e journée de Ligue 2. À la 75e minute de jeu, Kévin Diaz cède sa place à un novice. Avec un maillot floqué du numéro 33, Sadio Mané débute sous les couleurs grenats. Et le milieu offensif se met rapidement en évidence. Moins de deux minutes après son entrée sur le pré, il est fauché dans la surface.

C’est là que tout a commencé pour lui. Le penalty est logiquement accordé. La tentative de Pierre Bouby franchit la ligne mais l’arbitre ne s’en aperçoit pas et les Lorrains s’inclinent finalement 0-1. Quatre jours plus tard, Metz se déplace à Châteauroux (1-1) et Sadio Mané fête sa première titularisation. Cette fois il n’est pas décisif mais reçoit déjà les louanges de la presse locale. Jean-Sébastien Gallois, journaliste au Républicain Lorrain écrit à l’époque :  » Du culot à revendre. Beaucoup de générosité, Sadio Mané n’a pas manqué sa première titularisation chez les pros. Au contraire, le jeune milieu de terrain a donné le tournis à la défense castelroussine. Un garçon plein d’avenir.  » Il ne croyait pas si bien dire.

 » Avec lui, on avait tout de suite compris « 

Ses débuts sont remarqués. À tel point qu’il ne quittera plus le groupe professionnel jusqu’au terme de l’exercice. En six mois et à seulement 20 ans, le feu-follet devient un cadre de l’effectif.  » C’est simple, la consigne du coach était de donner le ballon à Sadio « , se souvient Erwan Martin, alors capitaine de l’équipe réserve et proche du joueur.

Pourtant, ses premiers pas en France sont compliqués. Durant l’hiver 2010, le Sénégalais, âgé de 18 ans, quitte Génération Foot, club partenaire du FC Metz basé à Dakar (Sénégal), pour rejoindre la France. Le garçon peine à exploiter ses qualités. La différence de climat est trop grande pour la nouvelle recrue messine.

 » À son âge, c’est délicat de s’acclimater à un changement radical aussi rapidement « , glisse Erwan Martin. Rapidement opéré d’une pubalgie, sa progression est ralentie. Il porte finalement les couleurs messines en fin de saison avec les U19. Une catégorie d’âge avec laquelle il se met rapidement en valeur.  » En phase finale du championnat U19, il était remplaçant et a fait une entrée fracassante. On a tout de suite compris « , rembobine Erwan Martin.

 » Certains pensaient qu’on était en couple « 

Six mois après son arrivée en France, Sadio Mané a toujours peu joué. Mais cela ne l’empêche pas d’intégrer le noyau de l’équipe réserve l’été suivant. Dans ce groupe, il retrouve son meilleur ami Désiré Sègbè, également passé par Génération Foot et transfuge frais émoulu.


 » On était tout le temps collé ensemble, sur le terrain, on passait notre temps à se chercher « , sourit Sègbè. Inséparables, les deux hommes logent dans la même chambre du centre de formation.  » Si on ne m’avait pas mis dans sa chambre, j’aurais demandé à changer. On ne se lâchait jamais à tel point que certains pensaient qu’on était en couple « , rigole Sègbè.

Malheureusement pour le duo, leur complicité n’est que très rarement mise au service du collectif. Désiré Sègbè se blesse à son tour et Sadio Mané est utilisé avec parcimonie.  » Il n’était pas toujours en possession de tous ses moyens. On a donc pris nos précautions pour bien l’utiliser et ne pas faire n’importe quoi « , explique José Pinot, l’entraîneur de l’équipe réserve.

À Metz, le Sénégalais peine à s’affirmer. Pourtant, lorsqu’on évoque le cas Mané, aucune version ne diffère.  » On a rapidement remarqué qu’il avait un gros potentiel. On savait qu’il avait tout pour faire une belle carrière « , assure Pinot. Désiré Sègbè confirme :  » Il est compliqué de prédire le parcours de quelqu’un mais je savais que Sadio avait des qualités énormes à exploiter.  »

 » Pour l’arrêter, il fallait commettre une faute « 

Erwan Martin se souvient :  » À l’entraînement, on avait un jeu où le défenseur et l’attaquant se mettaient face-à-face. J’étais en duel avec Sadio et je devais le suivre dans une porte à droite ou à gauche. Même si je choisissais le bon côté, il avait toujours un temps d’avance sur moi. Sur le terrain, pour l’arrêter, il fallait faire une faute. Il avait déjà du feu dans les jambes.  »

Cette explosivité a rapidement séduit Dominique Bijotat. Le 3 décembre 2011, la réserve messine écrase Villefranche (6-1) sous les yeux du coach de l’équipe première. Ce jour-là, Sadio Mané réalise sans doute sa meilleure partition.

 » Je ne sais plus combien il en avait mis, mais il avait été énorme « , se rappelle Sègbè. La semaine suivante, il est appelé à s’entraîner avec l’équipe fanion et effectue son baptême du feu dès janvier. Cinq mois plus tard, il manque trois points aux Messins pour poursuivre l’aventure en Ligue 2.

Pour la première fois de son histoire, le club est relégué en National -la troisième division française. Dans une saison catastrophique, Sadio Mané est l’une des rares satisfactions. Il termine avec un but, une passe décisive et un contrat professionnel de quatre ans en poche.

 » Je savais qu’il allait terminer en Allemagne ou en Angleterre « 

À l’été 2012, le joueur poursuit sur sa lancée. Il participe aux JO d’été avec le Sénégal qu’il quitte finalement en quart de finale, après une élimination en prolongation face au Mexique. Une nouvelle fois excellent, Sadio Mané est fortement courtisé. Metz compte sur lui pour remonter en Ligue 2 mais le club est contraint de céder le 31 août.

Le dernier jour du mercato, l’ailier surprend son monde en rejoignant le Red Bull Salzbourg pour 4 millions d’euros. Au Sénégal, son choix est fortement critiqué.  » Il n’y a pas grand monde qui comprenait que c’était uniquement un tremplin dans sa carrière « , souffle Sègbè.  » Je savais qu’il allait terminer en Allemagne ou en Angleterre.  »

Il devient le troisième plus gros transfert de l’histoire du club après Robert Pires (7,5 millions) et Miralem Pjanic (7 millions). La suite se résume à une fulgurante progression. À Salzbourg, le désormais ex-Messin impressionne. En à peine deux saisons, il trouve le chemin des filets à 31 reprises en 63 rencontres. Il participe activement aux deux titres de champion d’Autriche (2013 et 2014), ses deux premiers trophées.

En août 2014, il rallie l’Angleterre. Southampton débourse 16 millions d’euros pour s’attacher ses services. Il lui faut moins d’un an pour entrer dans l’histoire de la Premier League : le 16 mai 2015, les Saints torpillent Aston Villa (6-1) et il profite de cette rencontre pour inscrire un triplé en moins de trois minutes.

Il succède à la légende Robbie Fowler – quatre minutes en 1994-. Son arrivée coïncide avec les deux saisons réussies du club puisque Southampton obtient une place qualificative en Europa League à deux reprises. Dans le Nord de l’Europe, Sadio Mané s’adapte aussi vite qu’il court. Ses 21 buts en deux ans attirent les cadors européens. En juin 2016, Liverpool offre 41 millions d’euros et lui fait passer un nouveau palier.

 » Il est loin d’avoir atteint les sommets « 

Au sein du dispositif de Jürgen Klopp, l’international sénégalais devient vite indispensable.  » Son importance ne fait aucun doute. C’est très dur de jouer sans lui « , insiste l’entraîneur au sujet de sa pépite qu’il considère comme  » un joueur de classe mondiale « . Sur le terrain, le numéro 19 confirme ces propos.

Depuis son arrivée à Anfield, il score à tire-larigot. Et grâce à la quatrième place accrochée en 2016-17, les Reds effectuent leur retour en Ligue des Champions. Sadio Mané y fait ses premiers pas et convainc rapidement. Dix ans après une cruelle élimination en prolongation face à Chelsea, Liverpool retrouve la finale.

Le Sénégalais participe à l’excellente campagne européenne en empilant les buts.  » Il fait la fierté de toute l’Afrique « , assure Sègbè. Avec Mohamed Salah, Liverpool possède deux des meilleurs joueurs africains actuels et un troisième larron fera son arrivée l’été prochain.

L’équipe anglaise a effectivement dépensé 65 millions pour Naby Keita, le Guinéen du RB Leipzig. Au vu des performances actuelles de Salah et Mané, il n’est pas certain que le trio puisse longtemps évoluer sous les mêmes couleurs.

 » Depuis le début de sa carrière, je lui dis qu’il finira dans une équipe du top 3 européen. Je suis persuadé qu’il n’a pas encore atteint les sommets « , prophétise Sègbè. S’il continue sur cette lancée, Sadio Mané ne devrait pas tarder à toucher le haut de ce sommet.

Sébastien Gobbi

Un gars humble

Considéré comme un des meilleurs attaquants de la planète foot, Sadio Mané n’oublie pas, pour autant, d’où il vient. Le 23 janvier dernier, au lendemain d’une défaite à Swansea City (1-0), le Sénégalais grimpe dans l’avion pour rejoindre la France et donner le coup d’envoi d’une rencontre de Coupe de France.

L’OM joue son 16e de finale à Epinal -quatrième division française- où évolue DésiréSègbè.  » Cela prouve bien l’humilité du mec « , souligne le Spinalien. Les deux hommes vivent à des milliers de kilomètres mais restent proches.

 » Il m’appelle après chacune de ses rencontres « , raconte-t-il.  » L’an dernier, il était inconsolable après l’élimination du Sénégal à la CAN. Et pour cause, il avait raté la dernière tentative des siens aux tirs au but, laissant la qualification pour la demi-finale au Cameroun.

Cette année, il était tout aussi dépité après avoir loupé le coche de justesse, au Mondial, derrière la Colombie et le Japon. Qui sait, la troisième fois sera peut-être la bonne.  »

 
Les Lions du Sénégal !
Groupe Facebook · 16 009 membres
Rejoindre ce groupe
Pour tous les supporters de l'Equipe nationale du Sénégal !
 

Sport Magazine

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*