Ligue 1: Monaco et Bordeaux confirment, Dijon renverse Nice

Monaco-Bordeaux-Dijon-Nice-Ligue 1
Ligue 1 – Marseille accroché vendredi soir, Monaco n’a pas fait de détails à Angers (0-4) et reprend la deuxième place. Bordeaux a signé un quatrième succès de rang face à Amiens (3-2), alors que Dijon a renversé Nice (3-2). Battu par Montpellier (0-1), Metz reste distancé. Guingamp a lui concédé le nul face à Caen (0-0).

Renversant dimanche dernier face à Lyon (victoire 3-2 à dix contre onze après avoir été mené 0-2), Monaco a beaucoup moins tremblé ce samedi à Angers. Pourtant privés de Falcao, Subasic ou encore Baldé, les hommes de Jardim ont plié l’affaire en une grosse demi-heure. D’abord grâce à un but contre son camp de Butelle, qui ne pouvait rien faire sur un centre de Diakhaby dévié par Thomas (10e). Puis sur un joli piqué de Jovetic (30e), qui avait manqué le cadre de peu quelques minutes plus tôt (28e). Malgré un Seydou Sy fébrile dans le but de Monaco, notamment sur un contrôle totalement manqué (24e), le SCO s’est longtemps montré incapable de réagir, sa première véritable occasion n’étant arrivée qu’à quelques secondes de la pause (son seul tir cadré du match…). Un peu mieux après le repos, les hommes de Stéphane Moulin ont toutefois cédé deux nouvelles fois, sur un caviar de Lemar pour le très bon Jovetic, qui n’avait plus qu’à pousser dans le but vide (65e), puis sur une frappe de Raggi consécutive à un bon centre de Tielemans (71e). Fin du film. Marseille accroché vendredi à Saint-Etienne (2-2), l’AS Monaco repasse deuxième au classement. Le SCO est 17e, un petit point devant Troyes (19e).

Bordeaux-Amiens : 3-2

Et de quatre pour Bordeaux. Amorphes en fin d’année 2017, les Girondins ont signé face à Amiens leur quatrième succès de rang en Ligue 1, une première depuis 2013… Assez timides en début de match, les hommes de Poyet ont su faire parler leur réalisme pour réussir le break avant la pause. Koundé a d’abord profité d’un corner de Malcom pour ouvrir la marque, de la tête (33e), trois minutes à peine après un énorme loupé de Fofana, seul à un mètre du but, pour les visiteurs… Puis Lerager, également de la tête après un très bon centre de Sabaly, a doublé la mise dans la foulée (39e). Sonnés, les Picards ne reviendront pas. Et, malgré de grosses occasions signées notamment Mendoza (54e, 59e), c’est même Bordeaux qui a alourdi la marque sur sa troisième véritable occasion, Kamano, entré en jeu quelques minutes plus tôt, reprenant un nouveau corner de l’excellent Malcom (77e). Volontaire, Amiens a tout de même fini par réduire la marque, par Mendoza suite à une mauvaise passe en retrait de Lerager (80e). Puis Kakuta, de la tête, a redonné un peu d’espoir aux siens (90e). Mais trop tard. Quinzième début janvier, Bordeaux est aujourd’hui septième, à deux points de Montpellier. Amiens est seizième.

Dijon – Nice : 3-2

Finalement, tout s’est joué dans la dernière demi-heure. Comme si le match avait mis un peu de temps à s’emballer. En début de première période, Nice s’est rapidement installé dans la moitié de terrain dijonnaise, sans véritablement être inquiété. Et puis, Dijon a lentement accentué son pressing, pour se montrer de plus en plus dangereux. Les deux équipes ont raté des occasions majeures, à l’image d’un coup franc un peu trop enlevé de Balotelli (45e), ou de la transversale de Tavares après une première longue passe directement offerte par Reynet (47e). Jusqu’à la 60e minute, et ce but de Tavares, du plat du pied droit. Réaction immédiate : quelques minutes plus tard, Lees-Melou, l’ancien de la maison DFCO, a égalisé suite une passe de Saint-Maximin (65e, 1-1). Et Plea a immédiatement doublé la mise après avoir éliminé Yambéré (67e, 1-2). Pour sa 100e rencontre en Ligue 1, Dijon n’allait pas s’arrêter là. Suite à une faute de Sarr sur Yambéré dans la surface, Tavares, encore lui, a transformé le penalty (77e, 2-2). Attention, ce n’est pas fini. Balotelli a d’abord pensé offrir l’avantage à son équipe sur une réalisation de la tête, annulée, l’Italien gênant Reynet avec son bras. Et sur la phase suivante, servi par Jeannot, c’est Kwon qui a fait basculer la rencontre (84e, 3-2). Belle opération pour Dijon, qui grimpe à la 12e place (+1). Nice est 8e.

Metz – Montpellier : 0-1

La lanterne rouge de Ligue 1 a pourtant bien démarré la rencontre, dominant son adversaire du soir. Mais Sio a rapidement remis Montpellier sur de bons rails : sur un centre de Mbenza à partir du côté droit, l’attaquant a inscrit son sixième but de la saison en Championnat (24e, 0-1), devenant ainsi le meilleur buteur du club devant Mbenza, cinq réalisations au compteur. Metz a poussé, et a surtout buté sur un très bon Lecomte. D’abord lorsque Nolan Roux a perdu son duel contre le portier (36e), puis sur un très bel arrêt après une frappe de Mollet (43e), ou encore dans les dernières minutes de jeu, sur un coup franc de Mollet (84e). Montpellier, qui peut remercier son portier, grimpe à la 5e place (+1).

Guingamp – Caen : 0-0

L’EAG n’a gagné aucune de ses cinq dernières rencontres face à Caen. Alors au moment de recevoir les Vikings ce samedi soir, les hommes de Kombouaré auraient bien voulu mettre fin à cette statistique. Et pourtant, c’est bien Caen qui a été le plus dangereux en première période : dès la 10e minute, Johnsson venait repousser d’une parade impressionnante une frappe du pied droit de Crivelli. Peu d’occasions à se mettre sous la dent des deux côtés, même si un centre d’Ikoko dans les dernières minutes aurait pu faire basculer la rencontre (89e). Les joueurs de Guingamp ont également réclamé une main pour une faute de Ngbakoto dans la surface, en vain (75e). L’EAG est 9e, le Stade Malherbe 11e.

Avec France Foot