Lyon gagne, Saint-Etienne, Troyes et Lille s’enfoncent

Accroché dimanche par Angers (1-1), Lyon a repris sa marche en avant à Guingamp (0-2). Nantes a été repris de justesse à Toulouse (1-1), alors que Rennes a renversé Lille (1-2). Saint-Etienne a coulé à Metz (0-3), et Angers a remporté le match de la peur face à Troyes (3-1). Pas de vainqueur entre Amiens et Montpellier (1-1).

L’un, 19e au classement, pense forcément à sa survie. L’autre, 5e, regarde plus vers le haut. Mais c’est bien Toulouse, à force de persévérance, qui a fini par mettre en échec des Nantais qui se sont trop contentés de défendre leur avance. Il n’a d’ailleurs pas fallu longtemps aux visiteurs pour ouvrir la marque. Après un gros loupé de Sala, parfaitement servi par Nakoulma (16e), l’international slovène René Khrin a inscrit son premier but sous le maillot nantais en coupant de la tête un corner de Lima (19e). Malgré un bon début de match, et quelques belles situations (Somalia 8e, Jean 28e, Gradel 55e, Boisgard 72e), Toulouse, pourtant porté par un duo Durmaz-Gradel très remuant, s’est sans cesse cassé les dents sur le mur adverse. Avant d’arracher le nul à la toute dernière minute du temps additionnel, sur un penalty provoqué par une faute étonnante de Tatarusanu sur Gradel. L’Ivoirien ne s’est pas fait prier pour égaliser, et permettre aux siens de mettre fin à une série de trois revers consécutifs en Ligue 1.

Lille-Rennes : 1-2

Dans une bien mauvaise passe avant son match du jour (3 défaites consécutives en L1), le Stade Rennais a profité de son déplacement dans le Nord pour se remettre d’aplomb. Et ce même s’il a été mené une grande partie de la rencontre. Car les hommes de Lamouchi auront globalement dominé les débats à Lille. A l’inverse, les Dogues ont subi presque toute la partie, ne marquant que sur la tête d’Alonso (1-0, 41e) avant la pause et ne se procurant que de rares opportunités. Bourigeaud, de loin (15e), et Gourcuff, à l’entrée de la surface (54e), ont eu les meilleures opportunités rennaises avant que Léa-Siliki ne vienne égaliser – logiquement – (1-1, 83e) de loin. Maignan, qui avait été solide jusque-là, était d’ailleurs coupable d’une faute de main sur ce coup. La volonté des Bretons de vouloir bien faire a donc été récompensée tardivement. Et Lamouchi se serait peut-être même satisfait de ce nul. Mais c’était sans compter sur ce deuxième but plein de volonté inscrit par le capitaine André (2-1, 89e) grâce à une frappe limpide sous la barre. Un scénario mérité pour les visiteurs, qui grimpent d’une place au classement pour passer neuvièmes. Lille est dix-septième.

Metz-Saint-Etienne : 3-0

Alors que ça s’active à Saint-Etienne du côté des transferts, les prestations sur le terrain sont toujours aussi décevantes. Cette fois-ci, les Stéphanois ont perdu en Moselle et ont surtout totalement pris l’eau face à Metz, le dernier du Championnat. Jessy Moulin a eu beau détourner ou capter une ribambelle de tirs (19e, 21e 27e, 31e), il ne pouvait ni stopper le penalty de Rivière (1-0, 13e), ni la frappe de Dossevi (2-0, 16e), après un beau travail de fixation de Nolan Roux. Après avoir clairement bu la tasse en première période, Yann M’vila et ses camarades revoyaient un peu le jour en deuxième, l’entrée de Beric à la place de Dabo à la 40e minute n’y étant d’ailleurs pas totalement étrangère… Mais c’était définitivement une soirée messine, puisque Nolan Roux parachevait le succès de son équipe sur une tête de près (3-0, 77e). Ntep, dont le prêt vient d’être officialisé, n’a pas dû apprécier la prestation globale de ses futurs coéquipiers… L’ASSE n’a que deux points d’avance sur Troyes, barragiste. L’équipe auboise est d’ailleurs dans la ligne de mire des Grenats, qui reviennent à six points de l’ESTAC à l’issue de cette journée.

Angers-Troyes : 3-1

Ce match de la peur entre Angers, 18e au coup d’envoi, et Troyes, 17e, a finalement tourné en faveur du SCO. Dominateurs d’entrée de jeu dans la possession de balle mais pas forcément dangereux face à un bloc adverse bien compact, les hommes de Michel Moulin ont ouvert la marque sur leur première véritable occasion, par Thomas, de la tête, suite à un corner de Mangani (33e). Pile au moment où les Troyens commençaient à montrer le bout de leur nez offensivement… Après avoir buté à plusieurs reprises sur un Butelle inspiré, les Aubois ont tout de même fini par égaliser grâce à l’inévitable Khaoui, d’une reprise qui trompait cette fois le gardien angevin, pas au mieux sur le coup (52e). Mais le SCO ne lâchait rien et enchaînait les occasions, par Oniangué (51e) ou Capelle (56e), qui butaient eux aussi sur un Samassa impérial. Celui-ci ne pouvait en revanche rien sur le deuxième but angevin, en tous points semblable au premier : corner et tête de Thomas (58e), qui s’offrait un doublé alors qu’il n’avait pas encore marqué cette saison… Bien servi par Toko Ekambi, Capelle corsait l’addition (81e) et permettait au SCO d’assurer un deuxième succès de rang en Ligue 1. Du coup, Angers passe 15e, Troyes glisse au 18e rang.

France Foot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*