Manchester City, Juventus et Dortmund confirment, le Real se reprend

Juventus-Ronaldo
Retrouvez tout ce qu’il s’est passé ce samedi en Allemagne, en Angleterre, en Espagne et en Italie. Avec la Juventus et Manchester City qui continuent sur leur lancée.

Premier League

Manchester City tout en maîtrise

Il a fallu attendre la seconde période de ce Manchester City-Bournemouth pour voir enfin le rouleau compresseur mancunien se mettre en marche. Lors du premier acte, les Cherries avaient tenu tête au leader incontesté de la Premier League, un poil trop confiant. Malgré plusieurs occasions et l’ouverture du score très rapide de Bernardo Silva (15e), le huitième du Championnat anglais jouait les coups à fond comme sur ce centre fuyant de King pour Wilson qui obligeait Ederson à détourner de justesse le ballon (38e). À force de reculer, les coéquipiers de Gabriel Jesus concédaient l’égalisation juste avant la mi-temps, sur un joli coup de tête de Wilson. Loin d’être illogique. Mais en seconde période, il n’y avait plus qu’une seule équipe sur le terrain, comme en témoigne la possession stratosphérique (81%) au début du deuxième acte. Si Sterling trouvait le poteau après un magnifique raid solitaire à la 53e, l’international anglais réglait la mire trois minutes plus tard. À l’initiative de l’action, Sterling décalait sur le côté droit Danilo qui tentait sa chance d’une frappe puissante. Si Begovic repoussait cette tentative, l’ailier de City suivait parfaitement l’action et trompait à bout portant le gardien de Bournemouth (2-1, 56e). La dernière demi-heure, totalement à l’avantage des Citizens et d’un Leroy Sané intenable sur son côté gauche, était concrétisée par le troisième but de Gundogan (3-1, 79e). Avec ce nouveau succès, Manchester City est plus que jamais leader de la Premier League avec 38 points.

Les résultats de la 14e journée du Championnat d’Angleterre

Cardiff 2-1 Wolverhampton
Manchester City 3-1 Bournemouth
Newcastle 0-3 West Ham
Crystal Palace 2-0 Burnley
Huddersfield 1-2 Brighton
Leicester 2-0 Watford
Southampton 2-2 Manchester United.

Dimanche

Chelsea-Fulham (13 heures)
Arsenal-Tottenham (15h05)
Liverpool-Everton (17h15).

Liga

Le Real assure l’essentiel

Pas sûr que les spectateurs du Bernabeu aient apprécié le spectacle de ce samedi… Le match avait pourtant bien débuté, avec des Madrilènes entreprenants et en quête de rachat en Championnat après la claque reçue à Eibar la semaine dernière (3-0). Dès la 7e minute, un festival de Carvajal dans la surface de réparation provoquait le but contre son camp de Wass, qui plaçait sa tête en pleine lucarne (1-0). La première offensive de Valence intervenait à la 27e par l’intermédiaire de Kevin Gameiro, mais sa frappe passait largement au-dessus… Rien d’autre à se mettre sous la dent pour les coéquipiers de Batshuayi, une nouvelle fois sur le banc. Face à des Merengue peu convaincants, Valence prenait néanmoins la seconde période par le bon bout et se procurait plusieurs occasions. Mais Gameiro, trop court après un centre de Soler (50e), mais surtout Santi Mina, qui loupait son face-à-face avec Courtois (53e), ne concrétisaient pas cette bonne période. En fin de match, les espaces se libéraient pour le Real, mais à trop vouloir chercher la dernière passe, la défense de Valence se dégageait assez facilement. A la 83e, le Real prenait enfin le large grâce à Vazquez, à la suite d’un bon travail de Benzema dans la surface de réparation. Grâce à cette victoire, le Real est 5e à trois points du leader, le FC Séville.

Les résultats de la 14e journée du Championnat d’Espagne

Rayo Vallecano 1-0 Eibar
Celta Vigo 2-0 Huesca
Valladolid 2-4 Leganés
Getafe 3-0 Espanyol Barcelone
Real Madrid 2-0 Valence.

Dimanche

Bétis Séville – Real Sociedad (12 heures)
Gérone – Atlético Madrid (16h15)
FC Barcelone – Villarreal (18h30)
Alavés – FC Séville (20h45).

Lundi

Levante – Athletic Bilbao (21 heures).

Bundesliga

Le Bayern évite la crise, Dortmund toujours en tête

Neuf points séparent encore le leader, Dortmund, et le Bayern Munich, 3e avant les matches de dimanche. Les Bavarois se sont imposés contre le Werder Brême (2-1) grâce à un doublé de Serge Gnabry, titulaire en lieu et place de Robben. L’Allemand a ouvert le score devant Pavlenka (20e), après une merveille de passe de Joshua Kimmich. Pourtant, les Munichois ont une nouvelle fois tremblé. L’international japonais Yuya Osako a surpris Boateng et égalisé de la tête (32e). Franck Ribéry a quant à lui dû sortir, touché à une cheville. Mais dès le début de la seconde période, Gnabry frappait à nouveau (1-2), après un bon débordement de Thomas Müller. Le Bayern gérait la fin de la rencontre et s’imposait logiquement, une victoire pas franchement brillante mais très importante dans le duel à distance avec Dortmund. Le Borussia qui s’est justement imposé contre un Fribourg trop replié (2-0). Dans un match à sens unique, Marco Reus a transformé un penalty à la 38e minute. Et comme un symbole, l’inévitable Pablo Alcácer a marqué dans le temps additionnel son dixième but en Championnat.

Les résultats de la 13e journée de Bundesliga

Fortuna Düsseldorf 0-1 Mayence
Werder Brême 1-2 Bayern Munich
Borussia Dortmund 2-0 Fribourg
Stuttgart 1-0 Augsbourg
Hanovre 0-2 Hertha Berlin
Hoffenheim 1-1 Schalke 04.

Dimanche

RB Leipzig – Borussia Mönchengladbach (15h30)
Francfort-Wolfsburg (18 heures).

Lundi

Nuremberg – Bayer Leverkusen (20h30).

Serie A

La Juventus corrige la Fiorentina

En se déplaçant du côté de la Florence pour y défier la Fiorentina, la Juventus passait un premier test avant la réception de l’Inter la semaine prochaine. Mais une nouvelle fois, les Turinois s’en sont sortis. L’entame du match était pourtant à l’avantage de la Viola, avec une belle frappe lointaine de Benassi dès la 2e minute. La suite était une compilation d’approximations de la part des deux formations. Il fallait attendre la 26e pour voir un peu d’action, et un penalty non sifflé en faveur de la Juventus après un centre pourtant contré de la main par Biraghi. Quatre minutes plus tard, Bentancur lançait définitivement le match après un bon une-deux avec Dybala et une frappe dans l’axe (1-0, 30e). Au retour des vestiaires, la Fiorentina revenait avec de meilleures intentions et s’offrait plusieurs situations dangereuses, en témoignent les frappes de Benassi (46e), Veretout (47e) ou Chiesa (55e et 61e). Malgré cette phase de domination, la Juventus ne semblait jamais être mise en danger et le but de Chielini à la 68e condamnait tous les espoirs adverses. Malgré un bel arrêt de Lafont, une bataille entre Ronaldo et deux défenseurs permettait au ballon de rentrer après le rebond (2-0, 68e). En fin de match, une main dans la surface offrait un penalty à Cristiano Ronaldo, qui ne se faisait pas prier pour le transformer et inscrire son 10e but de la saison (3-0, 78e). Grâce à ce succès et en attendant le match de Naples dimanche, la Juventus compte 11 points d’avance sur son dauphin.

Les résultats de la 14e journée du Championnat d’Italie

SPAL 2-2 Empoli
Fiorentina 0-3 Juventus Turin
Sampdoria Gênes 4-1 Bologne.

Dimanche

Milan AC – Parme (12h30)
Sassuolo-Udinese (15 heures)
Torino-Genoa (15 heures)
Frosinone-Cagliari (15 heures)
Chievo Vérone – Lazio Rome (18 heures)
AS Roma – Inter Milan (20h30).

Lundi

Atalanta-Naples (20h30).