Naples de Kalidou Koulibaly bat la Lazio et reprend son bien

Naples-Lazio
Mené après 4 minutes de jeu, Naples ne s’est pas affolé et a renversé la Lazio pour s’imposer (4-1), ce samedi soir, lors de la 24e journée. Les Napolitains ont repris la première place de la Serie A à la Juventus.

Si les joueurs de Naples sont bienveillants avec leurs coéquipiers, comme en témoigne l’hommage rendu à Faouzi Ghoulam avant le coup d’envoi, avec leurs adversaires, ils sont impitoyables. Ce samedi, face à la Lazio, balayée au San Paolo (4-1), les hommes de Maurizio Sarri ont une nouvelle fois prouvé qu’ils avaient l’étoffe d’un champion.

Dès la 4e minute, Naples a été mené à la suite d’un but de De Vrij. Patiemment, le Napoli a œuvré pour égaliser et y est parvenu juste avant la pause. Sur un coup franc rapidement joué, Jorginho a servi Callejon. Ce dernier n’a pas tremblé quand il s’est retrouvé en face-à-face avec Strakosha, le gardien de la Lazio (44e).

Remis en confiance, Naples a accéléré dès le retour des vestiaires, Lorenzo Insigne s’est procuré deux belles occasions (46e, 50e), mais c’est d’un centre de Callejon qu’est venu le deuxième but des Napolitains marqué contre son camp par Wallace (54e). Deux minutes plus tard, la frappe de Mario Rui a été détournée avec beaucoup de réussite par Zielinski, entrée à la mi-temps à la place d’Hamsik, et a de nouveau pris à défaut le portier romain.

Le quatrième but est simplement superbe. Servi par Jorginho, Zielinski a ridiculisé De Vrij avant de servir Mertens d’une merveilleuse passe. Une petite pichenette du Belge a suffi pour pousser le ballon dans les filets.

La fin de la rencontre a été entièrement dominée par le Napoli sous les «olé» du San Paolo, évidemment séduit par le spectacle proposé.

La Lazio sous la menace de l’Inter et de la Roma

La Juventus Turin, qui avait pris les commandes de la Serie A après avoir battu la Fiorentina vendredi soir (2-0) en ouverture de la 24e journée, a été contrainte de rendre son bien à Naples qui garde le rythme. Avec cette cinquième victoire de suite, Naples envoie un message fort à ses poursuivants qui attendent évidemment un faux pas.

De son côté, après une fin d’année 2017 et un mois de janvier exceptionnels, la Lazio traverse une phase compliquée avec trois défaites de rang en Championnat. Elle voit sa troisième place menacée par l’Inter Milan et l’AS Rome qui affrontent respectivement Bologne et Benevento ce dimanche.

Avec France Foot

Soyez le premier à commenter

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*